top of page

DOUAR 
MAEN

PROJET

© Mikhael Brun à Terres Mêlées marché de poterie à Lorient

Vers une céramique 100%

locale, éthique et durable.

Anne Lécuyer

Diplômée du pôle Supérieur en Arts Appliqués en design écoresponsable, de Nouvelle Aquitaine, j’ai commencé ma carrière en tant que designer industriel sur Paris. Suite à cette expérience j’ai souhaité me formée à l’école Creamik du Morbihan, centre de formation professionnelle de la céramique.

{...} J’ai alors entamé un processus de recherche, tel que je pouvais le faire en tant que designer, pour trouver une solution à ces enjeux.

Le granit a été une véritable révélation dans mon travail en m’ouvrant à tout un monde de possibilités.

Aujourd’hui mon atelier mêlant mes compétences en design et en céramique a ouvert ses portes à l’été 2021. Je souhaite y promouvoir un travail issu de la mouvance slow-life à contre-courant de mon expérience dans l’industrie ; tout en créant des objets valorisant la Bretagne dans une démarche durable.

© Mikhael Brun à Terres Mêlées marché de poterie à Lorient

portrait flou moins jaune.jpg

Ma démarche

« Granit est mon nom,

Bretagne est mon terroir »

Le granit est la roche emblématique de la Bretagne. En effet, il a contribué à son patrimoine, sa construction et sa renommée. Cette roche est omniprésente en Argoat et en Armor, et ne laisse personne indifférent de par sa personnalité et son tempérament. 

Des "fines" de l'industrie granitique vers la céramique

Les "fines" de granit sont des poudres résiduelles issues de l'extraction, la découpe et du façonnage des blocs. Elles ne sont actuellement pas exploitées et donc stockées et abandonnées sur site.

 

Dans une démarche de développement durable j'ai souhaité revaloriser cette matière pour lui donner une seconde vie dans des objets du quotidien.

Des "fines" de l'industrie granitique vers la céramique.

Les "fines" de granit sont des poudres résiduelles issues de l'extraction, la découpe et du façonnage des blocs. Elles ne sont actuellement pas exploitées et donc stockées et abandonnées sur site.

 

Dans une démarche de développement durable j'ai souhaité revaloriser cette matière pour lui donner une seconde vie dans des objets du quotidien.

De nombreux enjeux.

Il existe de nombreux enjeux dans l’art de la céramique contemporaine. Nous devons nous interroger sur nos responsabilités en tant qu'artisan et l'impact de notre production sur les Hommes et la planète. Pourquoi utiliser des matières nocives provenant de l'autre bout du globe dont la traçabilité est impossible et où adultes et enfants sont exploités ? Il est possible pour chacun d'agir à son échelle et c’est ce que je souhaite faire à travers ce projet.

Collections

photo 1.jpg
20231007-marche-potier-es-lorient-353.jpg
portrait flou moins jaune_edited.jpg

En ce moment dans la boutique

bottom of page